L'histoire de la chanson
SAINTE NUIT
 
   
Par Bill Egan, Historien de Noël
Traduction et adaptation: Maurice Périard
 
 

     Il y a près de 200 ans, lors de la messe de minuit dans une église du village d'Oberndorf en Autriche, on chantait pour la première fois "Stille Nacht! Heilige Nacht". Le pasteur, Joseph Mohr à la guitare et le chef de choeur, Franz Xaver Gruber, ont interprété les six couplets pendant que le choeur chantait les deux dernières lignes à quatre voix. En ce soir de Noël, une chanson est née et se transporta dans les coeurs des gens du monde entier. Traduite dans plus de cent langues, "Sainte Nuit" est chantée chaque décembre par des millions de personnes dans des petites chapelles des Andes jusqu'aux grandes cathédrales de Rome.

 
  Mais qui a composé cette chanson? Comment a-t-elle été créée? Certains disent que des souris avaient mangé le soufflet de l'orgue de l'église; comme l'orgue n'était plus utilisable, le pasteur Joseph Mohr a dû inventer un hymne accompagné simplement par une guitare. Mais la vraie histoire est tout à fait autre. Il était une fois, à Mariapfarr, en Autriche....  
 

Joseph Mohr
1792 - 1848
Le texte allemand de "Sainte Nuit" a été écrit par en 1816, alors qu'il était un jeune prêtre dans une église de pèlerinage à Mariapfarr, en Autriche. L'année suivante, il est transféré à Oberndorf. Heureusement, il apporte son poème avec lui.  
 

Le 24 décembre 1818, Joseph Mohr visite l'instituteur-musicien Franz Gruber (1787 - 1863), un voisin qui vivait dans un appartement au-dessus de l'école dans le village d'Arnsdorf. Il lit son poème à son ami et lui demande de composer une mélodie avec un accompagnement à la guitare pour la messe de minuit. La raison exacte de sa demande est inconnue. Certains disent que l'orgue ne fonctionnait plus; d'autres pensent que le pasteur aimait beaucoup la guitare et qu'il voulait un nouveau chant pour Noël.
Franz Xaver Gruber élabora, en vue de son exécution, un arrangement pour une guitare, deux voix et accompagnement du choeur. Ce fut une belle fete de Noël au cours de laquelle les gens furent émus, voire bouleversés, par la simplicité de la mélodie et les paroles pleines de sentiment.

 
 
Plus tard, ce soir-là, ils chantèrent pour la première fois "Stille Nacht! Heilige Nacht" avec la chorale de l'église Saint-Nicholas. Ils ne se doutaient pas quel impact cette nouvelle mélodie aurait sur le monde entier!
 
 

Quelques années plus tard, le facteur d'orgues de la Vallée Ziller, Karl Mauracher, alla à Oberndorf pour réparer l'orgue. Là, il trouva une copie de la composition et l'a ramena chez lui. Ainsi, ce chant de Noël commença son voyage dans le monde comme une "chanson folklorique tyrolienne."

 
  Deux familles de chanteurs de chansons folkloriques de la Vallée Ziller (comme la famille Trapp de "La Mélodie du Bonheur") ajoutèrent la chanson dans leur répertoire. La famille Strassers a chanté la chanson à un concert à Leipzig en décembre 1832. La famille Rainer a aussi chanté "Stille Nacht! Heilige Nacht" lors d'un concert de Noël devant l'Empereur Franz I et le Tsar Alexandre I. En 1839, les Rainers ont chanté "Stille Nacht" pour la première fois en Amérique à New York. C'est pendant cette période que plusieurs notes furent changées et que le chant est devenu la mélodie que nous connaissons aujourd'hui.  
  Hélas, Joseph Mohr était décédé lorsque la chanson était devenue célèbre partout en Europe. Quant à Franz Gruber, on ne croyait pas qu'il en était le compositeur; on attribuait la musique à Haydn, Mozart ou Beethoven. Ce n'est que récemment que l'on reconnut le vrai compositeur grâce à un manuscrit signé par Joseph Mohr. Dans le coin droit, Mohr avait écrit, "Melodie von le Fr. Xav. Gruber."  
  Comme Noël, "Sainte Nuit" est aussi un miracle. Un vicaire modeste compose quelques mots. Un musicien inconnu à l'extérieur de son village compose une mélodie toute simple. La première de ce chant se fait dans une petite église de village. Et pourtant, son message de paix traverse toutes les frontières et toutes les barrières linguistiques pour atteindre le coeur des gens. Aujourd'hui, Sainte Nuit est chanté à travers le monde dans plus de 100 différentes langues!
 
 
<<page précédente